Loi de Ohm

Ohms Calcul

Loi d’Ohm

C’est la loi la plus fondamentale et utilisée dans des applications électriques. La loi d’Ohm établit que l’intensité du courant électrique parcourant deux points d’un circuit électrique est directement proportionnelle à la tension électrique entre ces deux points. Par conséquent, on utilise la loi pour éclairer la relation entre le courant, la tension et la résistance, où I est le courant en ampères, V est la différence de puissance des bornes de l’objet en volts et R est la résistance en ohms.

Donc R est un élément constant mais indépendant du courant, V a un flux du courant plus faible lorsqu’il y a une résistance plus intense, et I est directement proportionnelle à la tension appliquée et inversement proportionnelle à la résistance. C’est-à-dire, nous voyons que la loi d’Ohm est une propriété très précise qui est appliquée dans certains matériaux. Par contre, ce n’est pas une loi générale d’électromagnétisme comme celle de la loi de Gauss. En conséquence, V= IR

L’histoire de la loi d’Ohm

Avant toute création de la calculatrice de résistances, il y avait la loi d’Ohm. En 1827, le physicien allemand Georg Simon Ohm a réalisé une recherche à propos la série galvanique. Cela lui a permet de trouver dans le domaine de la Physique toute une série de valeurs de tension et de courant parcourant les circuits électriques. Le résultat de cette recherche rigoureuse a été la loi électrique qui porte le nom de son découvreur.

Grâce à cette recherche, Ohm a été reconnu et honoré dans le monde entier. En fait, l’Université de Munich lui a conféré la Chaise de professeur de Physique en 1849 et la Royal Society of London lui a récompensé avec la médaille Copley en 1941. Toutefois, l’hommage le plus important a été celui de donner son nom à l’unité de résistance électrique : Ohm.

Propriétés de la loi d’Ohm

  • La résistance électrique est l’opposition ou la difficulté du courant lorsqu’il parcourt un circuit électrique fermé. Cela permet de ralentir le flux d’électrons. L’ohm (R o Ω)est l’unité de résistance dans un fil conducteur traversé par un ampère (intensité), en donnant la différence de puissance (tension) en volt.
  • L’Ohm est l’unité de résistance électrique et un ohm est égal au courant d’un ampère qui se déplace lorsqu’un volt de voltage est appliqué. Chaque circuit possède un degré d’opposition (ou de résistance) au flux de courant, donc R = V/I.
  • Le volt est l’unité de puissance électromotrice ou de pression électrique (PD) appliquée au circuit d’un ohm, donnant un courant d’un ampère. C’est-à-dire, l’eau qui coule à travers d’un tube de cuivre peut être considéré comme égal à la tension qui coule à travers du fil électrique. Les deux, la puissance de conduction et la résistance du flux, sont mesurés en ampères.
  • L’ampère est l’unité standard du courant électrique, lequel est produit à partir de la pression d’un volt dans un circuit d’un ohm.

Table de résistances – Comprendre la loi d’Ohm

Certains matériaux ralentissent le flux du courant électrique plus que d’autres, ce qui rend la valeur de sa résistance et de son intensité inversement proportionnel. À mesure que la résistance augmente, le courant s’affaiblit, et que la résistance s’affaiblit, le courant augmente. Cela devrait délivrer une tension maintenue.

Par conséquent, la loi d’Ohm est plutôt utilisée dans des sections des circuits passifs avec des charges résistives (non-inductives ou capacitives) ou avec un état stable. Dans les deux cas, la valeur de la résistance d’un fil conducteur peut être altérée par la température. En effet, et d’un point de vue de la Physique, chaque dispositif ou matériau entrelacé dans un circuit électrique présente une résistance, laquelle peut augmenter ou diminuer en fonction du équipement utilisé.

À fin de calculer la valeur de la résistance qu’offre un matériel précis, avec une longueur et épaisseur données, on utilise la suivante formule:

D’où la Résistance (R) est égale au produit de rho (ρ) par la longueur du fil conducteur, et puis divisé par l’épaisseur (zone S). Le rho est la constante nommée « résistivité », lequel peut varier selon le matériel. La L est la longueur en mètres du fil conducteur. Et la S est la zone ou épaisseur en mm 2 du fil conducteur.

Découvre plus d’information à propos les valeurs de rho (ρ)  selon le matériel conducteur.

Pour calculer les valeurs de la résistance, il faut connaître la constante de résistivité (ρ) et identifier la longueur du fil conducteur (L), ainsi que la zone S. Donc:

  • À plus longueur, plus résistance
  • À moins longueur, moins résistance
  • À plus zone S, moins résistance
  • À moins zone S, plus résistance.

Une fois analysées ces quatre déclarations, on peut déduire que la valeur d’une résistance est directement proportionnelle à la longueur du fil conducteur et inversement proportionnelle à la zone S.

La calculatrice de résistance à travers la loi d’Ohm

Ce logiciel permet calculer la tension, le courant électrique, la résistance et la puissance dans un circuit électrique à travers la loi d’Ohm et ses formules.

R (VALUER OHMIQUE)

R = U / I =

R = U2 / P =

R = P / I2 =

I (INTENSITÉ)

I = U / R =

I = P / U =

I = √ ( P / R ) =

U (TENSION)

U = R * I =

U = P / I =

U = √ ( P * R ) =

P (WATTS)

P = U * I =

P = U2 / R =

P = R * I2 =